passion reptile

Le serpent roi de Californie (Lampropeltis getulus california)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le serpent roi de Californie (Lampropeltis getulus california)

Message  taiko le Jeu 28 Oct 2010, 23:43

Lampropeltis getulus california


Il existe 7 sous-espèces de serpent roi qui sont les suivantes : le serpent roi de l'Est (Lampropeltis getulus getulus), le serpent roi de Floride (Lampropeltis getulus floridana), le serpent roi ponctué (Lampropeltis getulus holbrooki), le serpent roi noir (Lampropeltis getulus niger), le serpent roi noir du Mexique (Lampropeltis getulus nigritus), le serpent roi du désert (Lampropeltis getulus splendida et la sous-espèce traitée dans ce texte, le serpent roi de Californie (Lampropeltis getulus california). Les soins et le mode de reproduction de chaque sous-espèce, sont très semblables.

DESCRIPTION

Le serpent roi de Californie est une espèce très variable en ce qui attrait à sa coloration. Sa couleur de base, brune ou noire, est ornée de bandes ou d'une rayure dorsale blanche, crème ou jaune. Certains individus possèdent un mélange de bandes et de rayures que les éleveurs appellent aberrant. Avec la reproduction, en captivité, nous avons pu voir apparaître sur le marché des spécimens avec une pigmentation jaune prédominante appelée "high yellow". Certains spécimens sont noir pur avec des anneaux ou une bande blanc pur. L'animal possédant cette coloration est nommée "phase désertique". Il existe aussi des spécimens mélaniques qui sont noir pur et une variété albinos très populaire chez les amateurs. Le serpent roi mesure entre 90 et 150 cm mais certains records parlent de spécimens ayant atteint une taille supérieure à 200 cm. Son corps est mince et sa tête n'est pas bien démarquée de son cou. Sa surface ventrale est généralement noire parsemée de taches jaunes, crèmes ou blanches. Plus rarement, des individus ont le ventre complètement noir ou jaune.

DISTRIBUTION GÉOGRAPHIQUE


Ce serpent habite le sud-ouest des États-Unis. Il est présent dans le sud-ouest de l’Oregon, en Californie, au sud de l'Utah et en Arizona.

HABITAT


Ce serpent a une préférence marquée pour les régions sèches. Il se retrouve dans les prairies herbeuses, les forêts de conifères, les fermes, les déserts et les abords de courants d'eau sablonneux. Durant les journées très chaudes, il se cache dans les piles de roches ou les terriers creusés par d'autres animaux où il attend la tombée de la nuit pour se mettre en chasse.

ALIMENTATION


Le serpent roi, en général, est réputé pour sa capacité de chasseur de serpents. En effet, il est ophiophage et n'hésite pas à dévorer d'autres serpents même s'ils sont venimeux. Il consomme aussi des rongeurs, des oiseaux et des amphibiens avec appétit. En captivité, il se contente de rongeurs offerts chaque semaine.

SOINS EN CAPTIVITÉ

Le serpent roi adulte a besoin d'une cage de dimension moyenne. Disons que 90 par 30 cm lui convient parfaitement. Le substrat idéal est le tapis à reptiles ou le tapis gazon. Si vous préférez un substrat naturel, je recommande d'utiliser des matières non toxiques comme des morceaux d'écorce, du terreau de forêt ou du gros gravier. Si vous utilisez ces matières, je vous conseille, par contre, de nourrir votre serpent hors de son terrarium car, si jamais, il ingérait de ces matières, elles ne sont pas digestibles et elles le feraient mourir d'une occlusion intestinale. Évitez, à tout prix, le sable ou les copeaux à base de cèdre car le sable favorise la prolifération des bactéries et le cèdre est toxique pour les reptiles et pourrait occasionner des troubles respiratoires à votre serpent. Un plat d'eau assez grand pour lui permettre de se baigner est important. L'eau doit être changée au moins 2 fois par semaine et le plat bien lavé 1 fois par semaine. Une branche ou une grosse pierre peut être utilisée comme décoration et sera utile pour aider le serpent à muer. Aussi, une cachette est importante car un serpent, sans possibilité de se cacher, devient plus nerveux. La température idéale se situe entre 24 et 30 degrés Celsius. Un élément chauffant, sous le terrarium, doit être branché en tout temps pour permettre au serpent de digérer adéquatement. La chaleur ambiante est donnée par une lampe qui est disposée au-dessus du terrarium. Prenez soin de ne pas mettre l'élément chauffant et la lampe du même côté car cela ferait surchauffer ce côté du terrarium. La lampe est allumée de 12 à 14 heures par jour. Lorsque la lampe s'éteint la nuit, cela occasionne une baisse de température de quelques degrés qui est bénéfique pour le serpent. Attention ! il est préférable d'éviter de faire cohabiter 2 serpents roi ensemble car vous pourriez vous retrouver avec un serpent en moins.

REPRODUCTION

Après le serpent des blés, le serpent roi de Californie est probablement le serpent le plus commun en captivité. Sa coloration attrayante et son caractère généralement doux, fait de lui un bon sujet même pour les jeunes qui débutent avec les serpents, il est très facile à nourrir et il se reproduit avec une extrême facilité en captivité. Pour reproduire ce serpent, avec succès, il faut s'assurer d'avoir en sa possession un couple mature. Cela veut dire un mâle de 60 à 70 cm et une femelle de 70 à 80 cm. Il atteint cette taille en 2 ans s'il est nourri de façon normale. Tout d'abord, il faut prendre soin de bien nourrir le couple tout l'été pour s'assurer qu'il a un petit surplus de gras à l'automne. À partir du premier novembre, il faut le faire jeûner jusqu'au premier décembre. Au premier décembre, nous pouvons commencer à le refroidir. C'est pour cette raison qu'il faut le faire jeûner car un serpent qui est refroidi le ventre plein, est voué à une mort certaine. Il faut baisser la température de façon graduelle, c'est à dire 2 ou 3 degrés par 2 ou 3 jours, jusqu'à ce que la température soit autour de 10 à 12 degrés Celsius. A partir de ce moment, il faut le garder à l'obscurité et le déranger le moins possible. Il faut quand même faire une inspection de routine chaque semaine pour s'assurer que tout va bien. Pendant cette période, le serpent demeure actif, boit et mue régulièrement. Il faut simplement s'assurer que le plat d'eau n'est pas à sec et que le serpent ne passe pas tout son temps à tremper dedans car il pourrait développer des problèmes respiratoires. Il restera en hibernation pendant 2 à 3 mois. À la fin de février, vous pouvez le réveiller tranquillement. Il suffit de suivre le même procédé que pour le refroidir mais à l'inverse. Lorsque sorti d'hibernation, il faut le nourrir. Attention de ne pas donner de proies trop grosses au début car il a l'estomac paresseux dû au grand jeûne qu'il vient de subir. Après 2 repas, donc 2 semaines, vous pouvez introduire le mâle dans le terrarium de la femelle. Il est possible que les serpents commencent à se courtiser tout de suite. Surveillez tout de même de près pour qu'ils ne décident pas de s'entre dévorer car la faim est parfois plus grande que le besoin de s'accoupler. S'ils ne semblent pas intéressés par l'accouplement, ne vous découragez pas. Attendez simplement que la femelle aie fait une mue et remettez-les ensemble. Gardez les dans la même cage pour au moins 2 semaines mais en les séparant à tous les 4 jours pour essayer de les nourrir. De cette façon, les chances d'ophiophagie sont réduites. Les 2 semaines écoulées, vous devez maintenant les séparer pour de bon. A partir de ce moment, nourrissez votre femelle généreusement car elle est probablement pleine d'oeufs et elle aura besoin de force pour le travail qui l'attend. Suite à l'accouplement, il s'écoule 2 mois avant que la femelle ponde. Vous devriez mettre une boîte de ponte, à sa disposition, après 1 mois de gestation pour lui donner le temps de s'y familiariser. Comme boîte de ponte, vous pouvez utiliser une boite de plastique , dans lequel vous faites un trou assez grand pour qu'elle puisse y entrer facilement. Il suffit de remplir cette boîte avec de la vermiculite ou de la mousse de sphaigne humide pour convaincre la femelle d'y déposer ses oeufs. Elle fera une mue 7 à 20 jours avant de pondre alors surveillez-la de près.

L'accouplement et la ponte terminés, il reste à faire éclore les précieux oeufs. L'incubation se fait dans une boîte, de même type que la boîte de ponte, remplie vermiculite humide. La ration de vermiculite est 2 fois supérieure à la ration d'eau, c'est à dire 2 tasses de vermiculite pour 1 tasse d'eau. Il faut simplement faire quelques petits trous dans la boîte d'incubation et s'assurer que le tout reste humide 80 à 100% d'humidité est nécessaire à l'incubation des oeufs. La boîte doit être mise à un endroit chaud, entre 28 et 30 degrés Celsius, et obscur. Vérifiez régulièrement la boîte pour que le taux d'humidité ne baisse pas trop car les oeufs seraient gâchés ou du moins endommagés. Environ 2 mois plus tard, votre patience devrait être récompensée par une multitude de bébés. Vous pouvez vous attendre à ce moment à une grande surprise. Les bébés d'une même portée peuvent avoir n'importe quelle des pigmentations décrites précédemment. Quelques jours après la naissance, vous pouvez sortir les bébés de la boîte de ponte, pour les installer individuellement dans des plats de plastique avec plusieurs trous d'aération. Comme substrat, mettez du papier essuie-tout. Ajoutez aussi un petit plat d'eau. Environ 7 jours après leur naissance, les bébés font leur première mue. C'est après cette mue qu'ils sont les plus susceptibles de commencer à manger. Vous pouvez leur offrir des souris naissantes décongelées. S'ils refusent de manger, attendez quelques jours et essayez de nouveau avec des souris naissantes mais vivantes. A ce stade, les serpenteaux devraient tous s'alimenter d'eux-mêmes.
avatar
taiko
Admin

Messages : 97
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 34
Localisation : nord

Voir le profil de l'utilisateur http://reptile.pro-forum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum