passion reptile

Lampropeltis getulus floridana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lampropeltis getulus floridana

Message  taiko le Mer 03 Nov 2010, 17:03


Lampropeltis getulus floridana

Ordre : Squamate
Sous Ordre : Ophidien
Famille : Colubridés
Genre : Lampropeltis
Sous Espèce : Lampropeltis getulus

Il existe environ une cinquantaine d’espèces de Lampropeltis, dont sept sous-espèces de getulus. Le getulus californiae est l’une de celles que l’on rencontre le plus fréquemment en terrariophilie.

Taille :
En moyenne jusqu’à 1 m 50

Description :
Le floridana est brun chocolat foncé (presque noir) avec des taches claires bordant chaque écaille avec des bandes transversales jaunes. Les écailles ventrales sont claires, le plus souvent jaunes. Comme tous les lampropeltis, le floridana est un serpent à la morphologie robuste où il n’y a quasiment pas de cou. La tête et le corps semblent ne faire qu’un bloc, d’où une silhouette un peu ‘boudinée’.

Longévité :
En moyenne 12 ans ; un spécimen mâle est mort à 20 ans (aux USA, NC 1968, mort 1988)

Biotope naturel :
Floride, USA. Dans la nature, il fréquente plutôt les milieux secs (pinèdes, prairies herbeuses, sol sablonneux)

Alimentation :
Tout, ou presque. Comme la plupart des colubridés, le floridana n’est pas difficile à nourrir et consomme de tout : rongeurs, batraciens, oiseaux, reptiles, invertébrés. Cela inclut les serpents venimeux comme le crotale. Les juvéniles se nourrissent sans aucun problème. C’est un animal vorace dont il faut surveiller l’alimentation sous peine de le rendre obèse.

Attention : presque tous les lampropeltis sont ophiophages.

Sexage :
Aucun caractère sexuel secondaire. Il faut sonder pour déterminer le sexe des spécimens.

Comportement :
Essentiellement diurne. Ophiophage. Totalement inoffensif pour l’homme.

En captivité :
Comme la plupart des lampropeltis, le floridana est un animal généralement de caractère agréable, très peu agressif (voire pas du tout) donc fiable et raisonnablement apprivoisable, et qui en outre supporte très bien la manipulation. De par son ophiophagie, il faut séparer les différents spécimens et ne mettre les couples en relation que pour la reproduction.

De par sa taille modeste, le floridana n’a pas besoin d’un terrarium excessivement grand. Pour un nouveau-né, un bac plastique de 20 x 10 cm suffit. Pour un juvénile, un bac ou un terrarium de 50 x 20 cm convient. Pour un spécimen adulte, un terrarium de 70 X 40 cm est généralement suffisant.

Températures jour : 25°C (zone fraîche) et 30 °C (zone chaude)

Température nuit : 22 à 23 °C

Cycle jour/nuit : 12h / 12h

Hygrométrie :
60 % environ. Un bac d’eau suffit généralement

Reproduction :
Ovipare. Age minimum avant la première reproduction : 2 ans. Taille minimum de la femelle avant la première reproduction : 90 cm.

Le floridana, comme la quasi totalité des colubridés, a besoin d’une période de repos avant la reproduction. Il ne s’agit pas d’hibernation, mais d’une période de 1 mois pendant laquelle les reproducteurs ne sont plus nourris (sans changements particuliers de températures ou de lumière), suivie de 3 à 4 mois où l’on diminue progressivement la température (12 à 18° environ) et l’éclairage (10 heures par jour au maximum) et où l’on ne nourrit pas.

Après la phase de repos, on procède à la phase de réveil qui dure environ 1 mois : restaurer progressivement la température et la lumière, ré-alimentation. Cette phase s’achève lorsque les reproducteurs font leur première mue post repos.

La troisième étape est le rut et se manifeste clairement chez la femelle par l’ovulation (on peut s’en assurer par palpation ventrale) et la production de phéromones.

A ce moment, uniquement, on met en présence mâle et femelle pour l’accouplement qui est précédé d’une parade (le mâle poursuit la femelle en la stimulant du museau). Le mâle floridana (comme chez tous les lampropeltis) mord la nuque de la femelle pour l’immobiliser pendant la copulation. La durée de cette dernière est variable (de quelques minutes à plusieurs heures).

Après l’accouplement et une fois la femelle gravide, il faut séparer le couple et fournir à la femelle un site de ponte convenable. 5 à 10 jours avant la ponte, la femelle mue et développe une activité intense. Les pontes comportent en moyenne une dizaine d’œufs mais ce chiffre est variable (entre 3 et 21).

Après la ponte, on place des œufs dans un incubateur (80 % humidité pour 28°C environ). Il ne faut pas essayer de séparer les œufs qui seraient collés entre eux, les parois des œufs étant très fines et fragiles.

Avec un incubateur à 28°C, l’incubation des œufs dure environ 2 mois.

La croissance des petits est très rapide.


avatar
taiko
Admin

Messages : 97
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 34
Localisation : nord

Voir le profil de l'utilisateur http://reptile.pro-forum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum