passion reptile

Phyton royal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Phyton royal

Message  taiko le Jeu 04 Nov 2010, 17:01


(Python regius)

L'histoire naturelle

Les pythons balls ou royals (Python regius) se retrouvent aux abords des forêts de l'Afrique Centrale et Occidentale. Ils sont également à leur aise sur le sol et dans les arbres. Ils sont principalement actifs à l'aube et au crépuscule.

En Amérique, ils sont appelés "ball" du à leur réflexe de se rouler en boule autour de leur tête. Comme la plupart des pythons, les pythons royals sont des serpents doux et curieux.

Ils atteignent typiquement 1,2 m de longueur. Occasionnellement, des spécimens peuvent atteindre 1,5 m. Lorsqu'ils sont alimentés correctement, leur corps devient plus arrondi. Comme tous les pythons et boas, ces pythons ont deux éperons anaux. Les griffes apparaissant de part et d'autre de l'orifice cloacal sont les vestiges rudimentaires de pattes postérieures que les serpents ont perdues durant leur évolution, il y a quelques millions d'années. Les mâles ont des éperons plus longs que les femelles ; les mâles ont aussi une plus petite tête que les femelles.

Les pythons royals, comme tous les pythons et boas, dévorent une variété de proies dans le désert (amphibiens, lézards, autres serpents, oiseaux et petits mammifères). Comme ils ne se nourrissent pas de rongeurs dans le désert, ils ne reconnaissent pas les souris que nous leur offrons comme étant quelque chose de comestible. Ainsi, les pythonss capturés en nature tendent à être des prédateurs capricieux, au début, et peuvent causer des maux de têtes à leurs propriétaires qui tentent de les faire manger.Ces serpents sont réputés être capable de passer de longues périodes prolongées sans nourriture; les pythons royals capturés en nature peuvent demeurer près d'une année ou plus sans nourriture. Ce n'est pas une caractéristique saine et ne doit pas être une raison pour sélectionner cette espèce. Cela devrait aussi vous rendre méfiant lorsqu'un vendeur vous dit que leurs pythons royals mangent bien. Acheter des pythons nés en captivité réduit d'une part l'impact sur les populations sauvages qui sont menacées dans le désert et d'autre part vous garanti que vous obtiendrez un animal en pleine santé sans parasites qui se nourrit bien et qui est déjà habitué aux contacts humains. L'idéal serait d'acheter votre python royal d'un éleveur reconnu mais comme il est plus difficile de le faire ici qu'aux États-unis, il serait bon de se faire signer une garantie attestant que le serpent mange officiellement. Avec la popularité accrue de ce serpent comme animal de compagnie, la pression exercée sur les populations sauvages est d'autant plus grande. Près de 60 000 pythons royals sont importés annuellement comme animal familier surtout aux États-Unis. Dans leur pays natal, les pythons sont tués pour leur chair et leur cuir. Pour une raison mystérieuse et ce malgré leur faible taux de reproduction, les pythons royals sont les pythons les moins dispendieux sur le marché, le prix au détail peut varier de 75$ à 200$ selon l'âge de l'individu. Malgré la faible offre de pythons royals nés en captivité, ceux-ci devraient être privilégiés aux pythons importés car ces derniers peuvent également être porteur de nombreux parasites à l'insu de son propriétaire.

En captivité, les jeunes pythons croîtront d'environ un pied par année durant les trois premières années. Ils atteindront la maturité sexuelle à l'âge de trois à cinq ans. Le python royal le plus long mourut à l'âge de 48 ans. Les femelles pondent de 4 à 10 oeufs qu'elles entourent avec soins. Elles demeureront à leur poste jusqu'à l'éclosion. Durant ces trois mois, elles ne quitteront pas leurs oeufs et ne mangeront pas.


Choisir un terrarium à l'épreuve des évasions

Sélectionnez un terrarium désigné pour la garde en captivité des serpents comme un aquarium avec un couvercle grillagé fixé sur le dessus. Tous les serpents sont des experts dans l'art de l'évasion. Les pythons royals sont particulièrement puissant et entêté lorsqu'ils veulent s'échapper. Pour un bébé, un aquarium de 45L peut être suffisant. Dans le cas d'un juvénile (un an ou deux), un aquarium 75L peut servir adéquatement tandis que pour un adulte mature, un aquarium 100L est recommandé

Choisir un substrat approprié

Utilisez du papier essuie-tout en premier. Il est facilement remplaçable et si c'est un jeune python importé, il permettra un contrôle efficace des parasites externes (mites) et de vérifier les excréments. Une fois que l'animal est établi, vous pouvez utiliser des matériaux plus décoratifs existant sur le marché. Les copeaux de bois (pin, cèdre) sont à proscrire car l'animal risque d'en ingérer tout en subissant des problèmes digestifs et respiratoires. Le matériel utilisé doit être soigneusement nettoyé car les fientes sont énorme et peuvent favoriser rapidement la croissance de bactéries ou de champignons. Un substrat facile à nettoyer est la meilleure solution afin d'éviter la contamination.

La cachette

Il est important de fournir un endroit discret où le serpent peu se cacher à volonté durant le jour. Il peut s'agir d'une demi-bûche vendue dans les animaleries ou tout simplement d'une boîte de plastique renversée dans laquelle a été pratiquée une ouverture sur le côté afin de permettre à l'animal de s'y engouffrer. Il est important de garder cette structure propre. Il faut également tenir compte de la croissance du serpent. La petite boîte du début ne suffira pas lorsque le serpent aura doublé ou triplé de taille. Comme c'est un serpent nocturne, il préférera dormir le jour plutôt que la nuit. Ils aiment également des cachettes ajustées à leur corps. Il est donc inutile d'anticiper leurs besoins en choisissant une boîte plus grosse, ils ne l'utiliseront pas. Placez une branche ou deux dans le vivarium et ajoutez de la verdure artificielle (liane), votre python adorera se suspendre dans cet "arbre".

La température

Une température adéquate est essentielle pour conserver votre serpent en santé. La température ambiante doit être maintenue entre 27- 29C (80-85F) le jour tandis que directement sous la lampe, la température peut monter jusqu'à 32,5C (90F). La nuit la température peut descendre jusqu'à la température de la pièce (23-24C ou 73-75F) en autant qu'il y ait un coin du vivarium offrant une température de 27C (80F). Ceci peut être réalisé à l'aide de plaques chauffantes qui se placent sous les aquariums et qui chauffent délicatement le fond de l'aquarium. Pour ce qui est de la zone la plus chaude le jour, elle peut être réalisée à l'aide d'une lumière incandescente de 40 ou 60 watts sur laquelle on place un cône d'aluminium (abat-jour) afin d'en concentrer les rayons. Toutes les sources de chaleur utilisées doivent être hors d'atteinte du serpent car sinon il se brûlerait très certainement et pourrait subir des blessures très graves. Il existe également des ampoules de céramique qui n'émettent pas de lumière mais seulement de la chaleur. Elles peuvent être d'une grande utilité pour contrôler la baisse de température la nuit. Il est important d'avoir deux thermomètres. Un placé sous la lampe chauffante et un placé dans l'autre extrémité du vivarium afin de contrôler les températures recommandées. N'estimez jamais la température d'un vivarium, vous vous retrouverez alors avec un animal en hypothermie qui digère mal et qui n'a pas un système immunitaire développé ou au contraire avec un animal qui risque de souffrir de surchauffe conduisant droit à la mort.

La lumière

Comme le Python Royal est un animal nocturne, il n'a pas besoin des UV dont dépendent les espèces diurnes. Il est certain qu'il faut lui fournir une chaleur suffisante sous forme de lumière incandescente mais la présence d'une cachette saura lui apporter sécurité et réconfort car dans la nature, les pythons royals passent leur journée, cachés à l'abri des prédateurs. Il donc important de comprendre que les cachettes sont faites pour être utilisées !

La nourriture

Allouez à votre serpent une période d'acclimatation de quelques semaines à son nouvel habitat. Offrez ensuite à votre bébé serpent une souris de 7 à 10 jours d'âge. Un serpent plus petit peut requérir une souris plus jeune. Les pythons plus âgés peuvent être nourris de souris adultes ou de bébés rats âgés de quelques jours. Si vous n'avez aucune expérience dans le domaine du gavage, il est recommandé de ne pas le tenter si vous n'avez jamais vu comment il faut procéder. C'est une expérience très traumatisante pour le serpent et très désagréable pour le propriétaire. Si votre animal jeûne depuis quelques mois, et semble de façon évidente perdre du poids, il est préférable de le faire examiner par un vétérinaire ou de contacter la société herpétologique la plus proche et demander l'avis de quelqu'un qui s'y connaît en python royal et en problèmes de nutrition les concernant.

L'eau

Approvisionnez votre serpent constamment avec de l'eau fraîche. Il va boire et se faire tremper dans cette eau. Il peut également déféquer dans son bol d'eau ce qui rend la vérification et le changement d'eau encore plus important. Lorsque la mue approche, le trempage est d'autant plus important car le degré d'humidité de la peau sera déterminant sur la facilité de la mue. Lorsque le serpent est sur le point de muer, les yeux sont blanc laiteux. Surveillez attentivement et lorsque les yeux redeviendront clair sans qu'il ait mué, trempez-le environ une dizaine de minutes dans l'eau tiède, épongez-le délicatement et replacez-le dans le vivarium. Il devrait muer sans aucuns problèmes durant les prochaines 24 heures.

Les problèmes de santé

Une visite de routine chez un vétérinaire s'impose lors d'une nouvelle acquisition. Plusieurs des types de parasites qui infestent les pythons royals en nature sont transmissible aux humains ou aux autres reptiles. Laissé non traitée, une infestation peut se révéler mortelle pour le serpent. Lorsque votre serpent défèque pour la première fois, recueillez l'excrément et apportez-le à votre vétérinaire afin de déterminer la présence de parasites et d'identifier s'il y a lieu le type d'infestation. Apportez également le serpent pour l'inspection. Essayez de trouver un vétérinaire qui s'y connaît en reptiles. Son diagnostic sera plus juste et ses prescriptions plus adéquates.

Un problème commun qui est régulièrement observé en captivité est la mauvaise mue due à la rétention des capsules recouvrant les yeux. Lorsque les serpents muent, toutes les écailles se détachent en même temps. La mue du serpent est donc d'un morceau. À ce moment, les yeux qui sont aussi recouvert d'une écaille transparente doivent également perdre cette écaille de mue ce qui n'est pas toujours le cas. Lorsque votre serpent mue, examinez attentivement la peau afin de vérifier si les "yeux" y sont. Si ce n'est pas le cas, faites tremper le serpent dans l'eau tiède pour environ 10 minutes et appliquez ensuite sur les yeux une goutte d'huile minérale à l'aide d'un coton tige. Les capsules devraient tomber d'elle-même dans les 24 heures. Si elles ne détachent toujours pas, enroulez du papier collant autour d'un doigt (le collant vers l'extérieur) et roulez délicatement votre doigt sur le côté de la tête du serpent en partant du museau vers le cou. À ce moment, la capsule de peau devrait lâcher prise. Si ce n'est toujours pas le cas, il faut consulter une vétérinaire.

Un second problème qui est plus généralisé aux reptiles est l'infestation des mites. Généralement, elles sont l'indice d'un environnement inadéquat de garde en captivité. Les mites adultes sont de petits points rougeâtres à peine plus gros que le point à la fin de cette phrase. Il se peut que votre première rencontre avec ces indésirables soit de les voir se promener allègrement sur votre main ou sur votre bras après avoir manipulé votre serpent. Ne vous inquiétez pas, les mites sont inoffensives pour les humains. Vous pouvez également les apercevoir sur le corps du serpent ou regroupés autour des yeux. Les mites sont dangereuses pour les serpents, principalement ceux qui sont gardés dans des conditions misérables. D'un autre côté, elles sont faciles à éliminer et les solutions sont peu coûteuses mais le temps à investir dans cette opération est énorme.

Comme mentionné précédemment, les serpents doivent obtenir une mue dans un seul morceau sans quoi, il y a un problème quelque part. Les nouveaux serpents peuvent avoir de mauvaise mue pour les deux ou trois premier mois parce qu'ils sont en train de s'acclimater à leur environnement. Si le problème persiste ou qu'il se déclare sur un animal de longue date, il doit faire l'objet d'un examen pour trouver l'origine du problème qui est autre que le stress de l'adaptation. Il est bon également de vérifier le niveau d'humidité du vivarium car les problèmes de mue sont souvent reliés à des problèmes d'humidités

L'humidité du vivarium

Le Python Royal est originaire des régions sèches et tempérées d'Afrique. Bien des gens tentent par erreur de maintenir le niveau d'humidité élevé à l'intérieur du vivarium en utilisant de la mousse de tourbe humide comme substrat ou en vaporisant plusieurs fois par jour. Le fait est que de garder un environnement trop humide permet la prolifération de bactéries et engendre des problèmes de peau reliées à la trop grande humidité. Ces problèmes peuvent également dégénérer en d'autres troubles de santé d'ordre général. Les pythons royals ont besoin d'un enclos sec et d'une retraite humide lorsque nécessaire. Une méthode pour offrir au serpent une telle possibilité est de placer un bol suffisamment grand pour permettre au serpent d'y plonger complètement le corps lorsqu'il le désire. Selon l'humidité de l'air dans la pièce et dans le vivarium, cela peut être suffisant. Une deuxième façon de fournir une zone d'humidité à l'animal est de construire une cachette humide en utilisant un plat contenant de la mousse de tourbe gorgée d'eau comme fond.

Claude Desrosiers 1998
avatar
taiko
Admin

Messages : 97
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 34
Localisation : nord

Voir le profil de l'utilisateur http://reptile.pro-forum.fr

Revenir en haut Aller en bas

incubation

Message  seb-snake-paradise le Dim 09 Jan 2011, 22:28

a combien doi-je métre mon incubateur pr incuber mes oeuf de regius??
avatar
seb-snake-paradise

Messages : 6
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 26
Localisation : wasquehal (nord)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

re

Message  taiko le Ven 21 Jan 2011, 00:16

a 31° ,32° a 80% Smile d humidite a cette temperature il faut 55 a 65 jours avant eclosion
avatar
taiko
Admin

Messages : 97
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 34
Localisation : nord

Voir le profil de l'utilisateur http://reptile.pro-forum.fr

Revenir en haut Aller en bas

ok d'ac

Message  seb-snake-paradise le Ven 21 Jan 2011, 21:03

merci bien taiko ^^
avatar
seb-snake-paradise

Messages : 6
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 26
Localisation : wasquehal (nord)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Phyton royal

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum