passion reptile

Python tapis côtier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Python tapis côtier

Message  taiko le Jeu 04 Nov 2010, 17:43



Classe: Reptilia - Reptiles.
Sous-classe: Lepidosauromorpha - Lepidosauriens.
Ordre: Squamata - Squamates.
Sous-ordre: Serpentes, Ophidia - Serpents, Ophidiens.
Infra ordre: Alethinophidia, Aléthinophidiens.
Super famille: Booïdea - Booïdes.
Famille: Boïdae - Boïdés.
Sous-famille: Pythoninae - Pythoninés.
Genre: Morelia.
Espèce: spilota.
Sous-espèce: Macdowelli.

Nom vernaculaire: Morélie d'Australie, Python tapis côtier.

Nom scientifique: Morelia spilota Macdowelli.

Espèce classée 2 à l'annexe de la Cites.


Description:

un des plus gros représentant de son espèce avec de grandes variations de livrées -biotopes très diversifiés-. Les jeunes Morelia s. Macdoweli montrent des teintes jaunâtres, alors que cette tonalité s'affadit chez les adultes. Ils sont recouverts de tâches brun-vert, cerclées de noir, parcourus par une série de lignes naissant à la base du cou pour se terminer au premier quart de leur corps. La couleur de son ventre est pâle (paille / écru), moucheté de petits points noirs. Son exuvie (plus fine chez un jeune) reste entière .Taille: 1,80 jusqu'à 3m. Croissance: rapide et cependant liée à sa nourriture.

Répartition: Côte Nord-est de l'Australie, Sud-Est du Queensland.

Biotope: Zones boisées à semi-désertiques, proximité des habitations.

Hygrométrie: 80 %. Température: La Température Moyenne Préférée: de 26 à 32 C° (selon différents auteurs).

En captivité, il est nécessaire de recréer un choc thermique; abaissement de la température 22C° sauf si l'animal suit un traitement vétérinaire. Il est aussi préférable de reproduire une photopériode hebdomadaire (de 10 à 12 heures tout au long de l'année, ou de respecter la durée d'ensoleillement de chacune des saisons).

Biologie: Arboricole.

Comportement: Nocturne ou crépusculaire, il chassera, à l'affût, de petits lézards, oiseaux ou mammifères à la tombée de la nuit (jeune, sa nourriture est très éclectique).

Nourriture:
Carnivore, il se nourrira volontiers de petits mammifères et d'oiseaux. En revanche, les jeunes individus montrent un goût certain pour de petits lézards et rongeurs.

En captivité, son régime est principalement constitué de rongeurs, agrémenté parfois de volailles -vivants ou surgelés, selon la sensibilité de chacun!- auquel il est bon d'ajouter mensuellement une solution polyvitaminée.

Reproduction:

Dimorphisme sexuel: Adulte, mâle et femelle sont sensiblement de la même taille, leurs ergots sont quasi-identiques. Peu de différence les séparant, il est alors possible de faire sexer l'animal par un vétérinaire spécialisé. Maturité: Au cours de la troisième année. Cycles: Annuels, variables (Octobre à Novembre), selon le lieu d'origine (biotope) des animaux. Accouplement: Il est dénué de longs préludes, les individus se reconnaissent mutuellement par leur système olfactif (organe de Jacobson), les partenaires enlacent la dernière partie de leur corps et restent ainsi, cloaque contre cloaque de longues heures, pendant lesquelles ils semblent imperturbables. La femelle serait plus réceptive, entourée de plusieurs mâles... Gravidité: De 3 à 4 mois. Reptile ovipare. La future maman ne prend que peu d'embonpoint et cesse de s'alimenter quelques temps avant l'expulsion des oeufs -en grappe-. Elle les "couve" en prenant garde à réguler sa propre température, par de petites convulsions. L'oeuf: Oblong, à coquille molle et poreuse, il mesure en moyenne 55 à 60mm de long, 40 à 45 de large. Incubation: Elle s'étale sur 80 à 90 jours (28 à 31°C - 80% d'humidité). Eclosion: Les oeufs (fertiles) éclosent généralement au cours de la même journée (ou nuit!), mais la naissance de plusieurs individus au sein d'une même ponte, peut différer de 2 ou 3 jours. les bébés fendront lestement -de leur "dent de l'oeuf"- la coquille ainsi que la poche membraneuse translucide qui les entoure pour ne laisser paraître que leur museau et n'émerger alors totalement que 48 heures plus tard. Encore relié à leur oeuf, ils entraînent parfois avec eux leur sac vitellin gorgé de réserves. Le nombre d'individus varie (7 à 15). En captivité, il est possible d'inciser très délicatement la coquille d'un oeuf tardant à éclore (matériel stérile), puis de le "rapiécer" à l'aide de la membrane souple d'un oeuf de poule (chorion) avant de le déposer à nouveau délicatement dans l'incubateur. Si plusieurs oeufs paraissent douteux, il est alors utile de repérer la position de chacun; les bébés adoptent une orientation similaire dans leur coquille, les uns par rapport aux autres. Le bébé: Conforme copie plus foncée que ses géniteurs, avant sa mue initiale, il mesure en moyenne 370 à 420mm.

En captivité, il ne sera proposé au charmant bambin sa première proie -jeune souris- que deux ou trois jours après qu'il ait mué (12 à 15 jours). Aux papilles gustatives en éveil, Bébé Python deviendra grand....


source reptilis
avatar
taiko
Admin

Messages : 97
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 34
Localisation : nord

Voir le profil de l'utilisateur http://reptile.pro-forum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum