passion reptile

bombina orientalis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

bombina orientalis

Message  taiko le Ven 29 Oct 2010, 15:30



Habitat Naturel

Bombina orientalis est une petite grenouille de 4 à 7 cm. Elle vit en Asie orientale, de la Sibérie du Sud-est à la Corée (c'est à dire dans un climat allant de tempéré froid à tempéré chaud).
La variété habituelle a le dos vert taché de noir, mais il semble exister une variété avec les dos marron taché de noir. D'après M Harnéquaux, il s'agirait d'une autre espèce, Bombina bombina.

Il existe une autre espèce, Bombina maxima, dont le mode de vie est proche, mais qu'on trouve assez rarement dans le commerce. Vous pouvez lui appliquer cette fiche de maintenance sans soucis, les besoins de cette espèce sont simillaires à ceux de B orientalis.

B. orientalis est un animal très aquatique, qui passe la plus grande partie de sa vie dans l'eau ou juste à côté. Son mode de vie ressemble en fait beaucoup à celui de son cousin, Bombina variegata, le sonneur à ventre jaune, assez commun dans nos régions.

Les Bombina orientalis, lorsqu'ils sont dérangés ou agressés, présentent un comportement défensif : C'est le reflexe d'Unken (du nom de l'herpétologiste allemand qui à décrit ce phénomène pour la première fois). Les crapauds ainsi dérangés s'arc-boutent sur leur dos et présentent leur face ventrale à leur assaillant, tandis qu'ils rapprochent leurs membres. L'agresseur est alors averti, par le rouge du ventre que s'il va plus loin, il risque d'avoir des problèmes. Et c'est ce qui ne manque pas d'arriver si l'agression continue : les sonneurs à ventre rouge produisent alors un produit laiteux, toxique, qui a un goût âcre et putride, et qui a pour effet de faire gonfler les muqueuses. Nul besoin de dire qu'un chien ou un serpent qui a essayé de manger une fois un crapaud, apprend vite à les éviter.
Une fois habitué à son soigneur, Bombina orientalis en captivité ne montre normalement pas ce type de comportement.

Les Bombina suintent une substance toxique par des pores à venin. La toxine de Bombina orientalis semble assez active : 1 mlg injecté à une souris suffirait à la tuer en 15 minutes. Des Bombina entassées dans un petit terrarium (pour un transport, par exemple) peuvent s'intoxiquer mutuellement, jusqu'à la mort. Certains conseils même de changer de temps en temps le substrat de leur terrarium, pour éviter l'accumulation des toxines. Cela semble cependant inutile, de l'avis d'éleveurs de Bombina. Il semble plus probable que la toxine se dégrade avec le temps, perdant sa dangerosité.
Pas de crainte démesurée à avoir : Bombina ne peut injecter sa toxine. Mais mieux vaut éviter de la toucher avec une main portant des plaies, ou de se frotter les yeux après en avoir pris une en main. D'un point de vue général, il ne faut de toute façon pas manipuler les animaux, pour leur éviter le stress, et se laver les mains aprè toute manipulation indispensable.

L'espérance de vie de ces crapauds est de 10 à 14 ans, mais certains rapports vont bien au delà : 20 ans en captivité.

Reproduction:

Dimorphisme sexuel: La tête du mâle, d'aspect plus verruqueux que la femelle, (d'allure elle même plus "replète") est plus large. Ces différences ne sont pas marquées chez les jeunes. Dimorphisme sexuel secondaire: En période de reproduction, le mâle se voit pourvu d'excroissances "nuptiales" sur les avant bras et les mains. Maturité: Au cours de la seconde année. Cycles: Annuels, du début du printemps à la fin de l'été.

Accouplement:

La saison hivernale passée, le mâle émet de petits appels discrets et répétitifs. Dans l'eau, il enserrera la femelle de ses membres antérieurs (-amplexus lombaire-) et pourra parfois "masser" celle-ci de ses pattes postérieures. Ponte: Elle a généralement lieu la nuit. Oeufs: La future maman expulse alors 50 à 100 oeufs par grappes qui s'accrocheront aux plantes aquatiques. Incubation: Elle s'étale sur une dizaine de jours.

Vie larvaire:

environ un mois. A l'éclosion, les têtards, très foncés, ne mesurent que quelques millimètres (2 à 3), pour atteindre environ deux centimètres à la métamorphose.

Statut juridique :

Les sonneurs orientaux, à l'inverse de leurs cousins européens, ne sont pas protégés. C'est un animal résistant et idéal pour un débutant.
avatar
taiko
Admin

Messages : 97
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 34
Localisation : nord

Voir le profil de l'utilisateur http://reptile.pro-forum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum